Aller au contenu

Angoulême – 2ème régiment de cuirassiers

 

Angouleme 2e regiment de cuirassiers

 

Aujourd’hui, une carte plus “récente” que les autres. Comme vous le savez certainement (sinon, je vous invite à lire ceci) les vieilles cartes postales que je poste ici sont issues de la collection de mon grand-père. La plupart datent des deux premières décennies du vingtième siècle. Pas celle-ci. Elle date de 1948 et fut envoyée non pas à mon grand père, mais à mon oncle (le frère aîné de mon père) alors que celui-ci était encore adolescent.

L’expéditeur est Roger, un de ses meilleurs amis, que j’ai bien connu (il est aussi l’oncle d’un de mes meilleurs amis d’enfance) alors que celui-ci faisait très probablement son service militaire.

Mais lisons ce qu’il a à dire avant d’entrer dans les détails :

 

Angouleme 2e regiment de cuirassiers verso

 

 

24-11-48
Cher Bill,
Voila 7 jours doucement (?) je commence à découvrir le métier militaire. Mais tu sais c’est compliqué. Ils nous font occuper complètement la journée. Dimanche, nous sommes allés au cinéma en ville sous la garde du brigadier. Je ne suis pas libre comme nous étions à Valence. Mais enfin, ils ne sont pas si mauvais que ça. Tu trouveras moyen de reprendre sentiment.
Amicalement Roger.

 

Bien entend, le contenu du message possède un intérêt historique bien moindre que les cartes écrites pendant la première guerre mondiale. Mais il n’est quand même pas dénué d’intérêt. Personnellement, c’est une des seules cartes de ma collection dont je connais personnellement à la fois l’expéditeur et le destinataire. Comme je disais plus haut, même si je ne l’ai pas vu depuis plusieurs décennies, j’ai bien connu Roger dans mon enfance. Il était dans mes souvenirs un des hommes les plus gentils de mon entourage de l’époque. Et il est encore vivant aujourd’hui (il a donc plus de 90 ans). Malheureusement, mon oncle nous a quitté, il y a maintenant 13 ans.

Un détail amusant, Roger le surnommait “Bill.” À la réflexion, je m’étonne qu’aucun de mes amis ne m’ait jamais surnommé ainsi.

Sinon, pour en revenir au contexte historique, Roger vient donc de débuter son service militaire au moment d’écrirer cette carte. Il est stationné à Angoulême. D’après mon père, il est resté à Angoulême tout au long de son service (il ne fut pas envoyé en Indochine).

Voila, c’est à peu près tout pour cette carte.

 

Logo 512x512 1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :