Parmi tous nos tentatives de jardinage de ces derniers mois, nous avons acheté un jeune mandarinier.

Les mandarines, aussi appelées mikan par ici, sont très communes sur Shikoku, beaucoup de maisons avec jardin ont des mandariniers, alors pourquoi pas nous.

Comme vous le savez, l’été dernier a été bizarre, alternant de fortes pluies hors saison et la chaleur torride habituelle, et les choses n’ont pas toujours poussé comme prévu dans le jardin. Les pastèques, aubergines et tomates ont bien poussé, les mauvaises herbes aussi… Le reste ? Pas vraiment.

Peut-être à cause de la météo, peut-être parce que nous ne savons pas vraiment comment s’occuper d’une jeune mandarinier, le petit arbre a passé un été et un début d’automne assez bizarres.

Il n’est pas mort. C’est une bonne chose. Mais il a perdu toutes ses feuilles !

 

Cependant, une mandarine solitaire a commencé à pousser à sa cime, et comme elle commence même à mûrir !

Voyez plutôt :

 

 

Et moi de me demander.. Est-ce un signe qu’il survit malgré tout, qu’il va s’en sortir ? Ou au contraire, l’arbre est-il en train de se suicider en focalisant toute son énergie vers cette mandarine solitaire, afin qu’elle survive à sa mort prochaine et qu’avec un peu de chance, les graines du fruit donnent naissance à un nouvel arbre ?

Aucune idée. Mais si l’arbre survit, ma femme et moi avons fait la promesse d’apprendre à nous en occuper…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.